Sloomoo institute

C’est quoi ?

C’est un grand centre de jeu afin de découvrir les différentes textures de slime autour de petits jeux et ateliers.
Et la slime c’est quoi ?
C’est une pâte gluante, visqueuse, colorée et très malléable. Elle a été rendue célèbre par le par son utilisation dans les boîtes à prout.

Ici, tout est prévu pour l’amusement des enfants.
On commence par transformer son nom version Sloomoo  c’est-à-dire remplacer les voyelles par 2 oo.
Puis, on nous explique les consignes : se laver les mains régulièrement et ne rester dans la structure que 90 minutes. On y est resté un poil plus mais 1h30 suffit pour les enfants.

A l’intérieur, on alterne différents petits jeux : lancer de slime, rendre la slime fluorescente avec des lumières bleues et surtout, vers la fin du parcours, créer sa propre pâte avec la couleur et l’odeur de notre choix.
On a le choix d’y ajouter des petites perles ou des paillettes. Pour notre part, on a pas accroché sur cette texture. C’est moins agréable au toucher.

Version à paillettes

C’est où ?

Au cœur de Manhattan dans le quartier de SoHo :
475 Broadway between Broome and Grand Streets

C’est ouvert du dimanche au jeudi de 10h à 20h et le vendredi/samedi de 10h à 21h.

C’est cher ?

Oui !
38$ par personne – pas de prix réduit pour les enfants. Ce prix comprend une boite de slime par personne.
Attention il faut absolument réserver sa place en avance. Il faut compter une à trois semaine de délai.
A noter qu’à l’intérieur le flux est régulé : on a de la place pour jouer.

Il existe un billet plus cher à 68$. Pour ce prix-là, on vous fournit une tenue en plastique et on vous déverse des tonnes de slime semi-liquide sur vous. Intérêt ???!

Y aller ?

OUI !
Ça peut faire une pause dans la visite de la ville pour vos enfants lors de votre passage à NYC.
Pour les âges à priori ca convient très bien de 4 à 8/10 ans.
Les grands que nous sommes ne se sont pas ennuyés. C’est vraiment sympa à malaxer les différentes textures.
Et le gros plus est de pouvoir y jouer à la maison après.

Seul point négatif : à ce jour le musée recherche encore comment valoriser et traiter les déchets liés à la création de slime.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s