Bilan run de mai

Le terrain c’est comment ? Et la météo ?

Ca commence à se réchauffer et surtout à redevenir TRES (trop) humide. On a eu quelques jours entre 60 et 95% d’humidité sans pluie bien sûr, et, que c’est compliqué à gérer cette humidité. Ça me met dans le rouge dès 10 minutes sur la piste.

A part ces quelques jours désagréables, on a eu beaucoup de pluie mais vraiment beaucoup de pluie. Le seul problème est que je ne vois presque rien assez rapidement, mais,  je trouve ça assez drôle de courir les pieds dans l’eau (tiède !) et de sauter dans les flaques (mares plutôt !).

Mes partenaires sur piste!

D’autres runners ?

Point Covid : toujours pas de réelle interdiction ici pour voir du monde mais on doit limiter les groupes à 25 en extérieur . Malgré cela,  courir en groupe n’est pas vraiment à l’ordre du jour !

Donc, j’en profite pour courir avec Monsieur au moins une fois par semaine en suivant notre loulou en vélo.
Pour autant, je reste en contact avec mon groupe de runners. Et, avec deux d’entre eux, on a refait une sortie longue tranquillement le 31 mai . Quel bonheur de faire 1h45 avec du monde ! Ça m’avait manqué !

Et les courses ?

Pas encore de reprise pour le moment. Les organisations tablent sur une reprise mi-août à courant septembre en instaurant sûrement des contrôles de températures et de nombreuses vagues espacées. A voir.

Le marathon de Boston vient, quant à lui, d’être annulé. A noter, que le gouverneur du Massachussetts est très très peureux depuis le début sur la gestion du Covid.
Il est l’un des premiers à avoir annoncé la fin de l’année scolaire à la maison. Et pourtant, le taux de contamination est plutôt régulé depuis mi-avril (environ 100 000 cas et 6500 décès à ce jour le tout pour 10 millions d’habitants).

La piste de ma ville – bien grillée mais dans un joli décor!

Et les autres sports ?

La randonnée est toujours au programme. On est parti sur 3 jours dans la région des Catskills dans l’état de New York pour faire un petit break.
Ce coin est réputé pour ses belles randonnées et ses ours.
Effectivement c’est sublime, peu fréquenté et avec pas mal de dénivelé. (Et ouf aucun ours croisé !)

2 commentaires

    1. Clairement on a pris TRES cher en avril. On est depuis à 200 000 cas et 16 000 décès. Attention rien de comparable à la France: la densité de population au km² et 4 plus importante ici. En gros c’est la région parisienne mon état!
      Le problème vient surtout du système de santé hors de prix ici. Les gens attendent le plus longtemps possible pour éviter les frais médicaux ( visite pédiatre entre 100 et 500$ quand tout va bien hein pour comparaison!)
      Et surtout nos chiffres sont « faux ». L’état prend en charge entièrement les frais liés aux décés covid. Donc toux + fièvre mais pas de test réalisé : covid death approuved! Ca craint mais c’est le jeu.
      A ce jour, c’est pas trop mal: 0 à 10 décès max et surtout les hôpitaux sont vides ( 28 personnes sous respirateurs….oui on a des données pour tout aux USA!)

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s