Parc National Grand Téton – 3 jours

Sûrement moins connu que son voisin du dessus (Yellowstone), ce parc (plus petit) mérite lui aussi son arrêt.
Et je regrette déjà de ne pas avoir décidé de prolonger d’un ou deux jours, notre séjour sur place.

Ici pas de geysers mais une nature bien préservée avec des forêts, de la montagne et des lacs.
Le parc est fameux pour son abondance en ours noirs et en grizzli (environ 600), ses élans et son troupeau de bison.

J’en entends certains déjà se marrer pour le nom. Ça sent bien bon le français non ? Ce parc à était découvert par des canadiens français qui, ayant trouvé une ressemblance des sommets avec des tétons, l’on nommé ainsi. Les 3 plus grands sommets sont donc Grand téton (4197 m), Middle téton (3902m) et South Téton (3812m).

Frais d’entrée : 35$ de frais d’admission par voiture et le ticket est valable 7 jours.

Coté logement, je vous conseille de dormir dans le parc pour limiter les trajets.

La solution économique sera une nouvelle fois le camping. Nous avons, quant à nous, dormi dans de grandes tentes avec lits (et matelas très corrects) à Colter Bay.  A noter, les douches sont en supplément (5$ pour la première personne puis 3$ après).
Mais attention, comme pour Yellowstone, les températures fluctuent énormément !
En journée, au plus chaud vous aurez +22/32°C (pour mi-août), mais la nuit plutôt +4/9°C. On est en moyenne à 2000 mètres d’altitude. On le sent bien la nuit !

Réseau téléphonique : on capte très bien dans les petits villages des parcs entre la 4G ou les open Wifi. Par contre en randonnées, c’est plus aléatoire !

Point Covid
Idem qu’à Yellowstone.
Interdiction de manger à l’intérieur, distributeur de solutions hydroalcoolique partout et port de masque obligatoire en intérieur et fortement conseillé dehors , compte des personnes pour entrer dans les lieux clos,…

Coté vie sauvage

Encore une fois, il y a de quoi se régaler, mais attention ces animaux restent sauvages !

On a eu la chance de croiser une maman élan dans une rivière avec son bébé : magique.
Également de voir un troupeau de bisons entre Moose et Moran les trois jours – je pense qu’ils doivent y habiter !

Mais surtout frissonner et s’émerveiller devant un jeune ours noir durant une randonnée. Il était tranquillement à 4/6 m du sentier en train de se régaler de baies sauvages, sans daigner nous regarder.

Et, le lendemain voir encore un autre ours noir, plus gros, traverser notre chemin pour aller trouver des buissons de baies !
Vous pourrez également en voir près des routes – ouvrez l’œil ou arrêtez-vous quand plusieurs autres voitures sont à l’arrêt !

A savoir : des bombes anti-ours sont fortement recommandées pour les randonneurs. Personnellement, j’ai essayé de rester assez proche de personnes qui en avaient. Elles sont généralement apparentes sur les sacs ! Et surtout on fait du bruit quand on marche, beaucoup de bruit ! Normalement, il est recommandé de rester à environ 90 m des ours- pas toujours simple !

Découvrir le parc

Plusieurs solutions s’offre à nous :- profiter des étendues d’eau ; paddle, bateau, canoé, …- faire du vélo :  de nombreuses pistes cyclables sont en retrait des routes. Ça peut être une belle idée pour découvrir ce parc ! Attention au dénivelé tout de même !
– à dos de cheval mais entre le covid et mini un poil jeune, j’ai abandonné l’idée !
– ou juste à pieds – nous avons opté pour cette solution !

Pour cette dernière option, filer sur All Trails voir ce qui vous intéresse et connaitre la description et la difficulté de chaque chemin.

Pour notre par, nous avons testé :

Phelps Lake – overview


Un joli chemin en terre battue d’environ 1.4 km afin de voir en hauteur le lac. Point de vue incroyable ! On a la possibilité de continuer jusqu’au lac et d’en faire le tour (environ 15 kms). Nous avons continué un bon kilomètre de plus : la vue reste sublime – puis nous avons croisé l’ours ; et préféré remonter tranquillement !
A noter, le parking pour atteindre cette randonnée est assez sportif. Un 4*4 est recommandé – ça secoue beaucoup tout de même, mais gros plaisir pour mon co-pilote !

Jenny Lake

A priori l’endroit le plus prisé pour aller randonner dans le parc !
L’offre est alléchante aussi ! Un grand lac que l’on peut, soit voir en randonnant ,ou traverser en bateau afin d’aller voir des chutes.
Nous avons mixé les deux options : nous avons marché jusqu’aux Hidden Falls (sublimes) tout en longeant le lac qui assez bien abrité du soleil par des pins. Le chemin ne présente aucune difficulté et peu de dénivelé et la vue juste à couper le souffle. Et au retour, nous avons pris le bateau (10$ par adulte – 8$ par enfant) qui en moins de 10 minutes vous ramène au point de départ.
Attention à venir tôt, les places sont compliquées à trouver dès 10h.

Jackson lake – Colter Bay

Il est immanquable ! Clairement en plein milieu de parc.
Et vraiment sublime à admirer.
Nous avons pas mal profité de la marina le soir, pour jeter des cailloux et tenter des ricochés et mettre nos pieds fatigués à tremper ! Et, c’est vraiment sympa de voir les gens sortir leurs bateaux de l’eau avec leur monstre de grosse voiture !

Nous avons également fait une randonnée :  Colter Bay lakeshore trail

Encore une fois pas de difficultés à noter, mais surtout une vue incroyable sur Grand Teton. Nous avons préféré nous écarter du chemin, afin de profiter des plages et de la vue au maximum.
La randonnée est très peu fréquentée.

Coté ville – Au Sud du parc


Téton Village – Briger Gondola

Ou la station de ski de Téton Village à l’heure estivale !
Un très joli point de vu à bord de la Gondola qui passe d’environ 2100 à 3100 mètres en 10/15 minutes. Votre ticket vous permet de monter et descendre autant de fois que vous voulez ( bon une fois suffit sauf si vous aussi vous avez l’option « ENCORE » avec vous !).
C’est clairement appréciable pour se reposer et admirer la vue depuis la cabine ou le restaurant d’altitude.

Jackson Hole

On a l’impression d’arriver dans un Western : les devantures à l’anciennes sont magnifiques !
Et, vous verrez, au niveau du square central des arches de bois de Wapitis.
Aucun animal n’est mort pour créer cela, les bois tombent naturellement et les scouts du coins les ramassent.
De nombreuses boutiques vendent des animaux empaillés, des vêtements de cowboy, des bois de cerfs et wapitis,…

Et, nous avons fait une petite promenade (10/15minutes) en calèche version far ouest. Ça sent le poney, ça secoue et c’est génial. On se dit que les voyages, il y a 150 ans de ça, devaient être éprouvants ! (Prix 6 $ par adulte – 4$ par enfant)

La ville regorge également de nombreux musées – par manque de temps nous n’en avons pas vu un seul.

A oui et dernier fait rigolo. Au passage piétons sans indications lumineuses, pour être bien vu, il faut prendre un petit drapeau rouge qu’on replace de l’autre côté du passage. On a compris qu’après à quoi cela servait. Je trouve ça plutôt fun et visible !

Voilà la fin de notre voyage dans ce magnifique parc et presque la fin de notre périple. Plus que quelques miles et nous serons à l’aéroport afin de regagner notre maison…
J’espère que la visite vous aura plu et donné envie de passer dans ce coin des Etats-Unis.

Nous rentrons, pour notre part, fatigués, heureux et reposés !

4 commentaires

  1. Je n’avais jamais entendu parlé de ce parc… et voilà, maintenant il va me falloir beaucoup plus de vacances que ce que je pensais si je veux vraiment visiter tout ça 😉 Merci beaucoup Estelle, vous avez l’air d’avoir passé de chouettes vacances ! Bonne rentrée à tous les deux

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s