Pull baies roses

C’est quoi ? Il faut quoi ?

Le tout dernier pull d’Atelier Emilie qui sort ce jour et que j’ai eu le plaisir de tester.

C’est mon troisième projet tricoté chez cette créatrice et comme d’habitude, c’est un régal. Le patron est fluide et simple à tricoter. Et gros plus : les patrons d’Emilie sont toujours de très bons basiques très simples à porter au quotidien !

Un peu plus de détails non ?
C’est un pull qui se tricote en rond de haut en bas avec au choix un mélange fingering mohair ou bien une laine DK. J’ai choisi de le faire en qualité DK ayant cette laine en stock depuis quelques mois.
Ce pull se tricote en aiguille 4 mm pour le corps et 3 pour les côtes.
La dentelle s’effectue uniquement sur le devant du pull voire les manches si vous voulez. Et, on y ajoute ou non des noppes pour l’effet « petites baies ».
On commence par monter les mailles du dos puis on relève des mailles pour chaque demi devant. Au départ on fait une vingtaine de rangs en aller-retour pour la dentelle ce qui est un peu plus long mais après ça déroule très vite !

Ce pull est prévu d’être porté avec une aisance positive de 10 à 20 cm. J’ai choisi une aisance un peu plus petite que préconisée en prenant la taille 100 cm n’aimant pas les pulls trop loose.

C’est compliqué ?

Oui et non.
C’est un projet qui monte vite grâce à l’épaisseur de la laine mais qui demande un peu d’attention pour réaliser la dentelle. Et, étant une quiche, je ne l’ai pas retenue mais, un seul coup d’œil en début de rang sur la grille et on retient bien le rang à faire. C’est une dentelle assez simple à réaliser.

Les points qui finalement me semblent les plus compliqués sont :
– le col qui est doublé et donc doit être rabattu sur l’envers de façon très élastique,
– le rabattage tubulaire qui est interminable sur le corps (plus de 200 mailles pour ma taille) mais qui offre une très belle finition. Après, pour un débutant, on peut imaginer un rabattage plus classique en prenant une taille d’aiguille supplémentaire afin d’avoir un fini souple.

C’est compliqué ?

Oui et non.
C’est un projet qui monte vite grâce à l’épaisseur de la laine mais qui demande un peu d’attention pour réaliser la dentelle. Et, étant une quiche, je ne l’ai pas retenue mais, un seul coup d’œil en début de rang sur la grille et on retient bien le rang à faire. C’est une dentelle assez simple à réaliser.

Les points qui finalement me semblent les plus compliqués sont :
– le col qui est doublé et donc doit être rabattu sur l’envers de façon très élastique,
– le rabattage tubulaire qui est interminable sur le corps (plus de 200 mailles pour ma taille) mais qui offre une très belle finition. Après, pour un débutant, on peut imaginer un rabattage plus classique en prenant une taille d’aiguille supplémentaire afin d’avoir un fini souple.

C’est quoi la laine ? C’est cher ?

J’ai utilisé une laine trouvée dans la boutique de ma ville : de la Feza Yarn en provenance directe de Turquie. Oui c’est une laine qui a sacrément voyagée !

La qualité est de la Harvest Worsted Rubia (206 m pour 100 g – 100% mérinos) le tout teint de façon naturelle. A ce jour cette qualité n’existe plus.
Au tricot, ça vous donne une petite poussière rouge sur les genoux et au lavage une eau légèrement teinte. A voir au fur et à mesure des lavages si cela évolue !

En revanche cette laine à tendance a de dédoubler pas mal. Et pour avoir pas mal échangée avec Lorie, la propriétaire de la boutique de laine, les écheveaux sont toujours très emmêlés et donc une horreur à mettre en cake (je l’ai laissé le faire pour moi !). Elle a arrêté d’en commander pour cela.

A noter, c’est une laine qui gonfle beaucoup au blocage. Bien sûr je ne l’avais pas vu sur l’échantillon. Le pull est plus long et large que prévu mais reste tout de même parfait comme je l’espérais !

Quant au prix de revient du pull :
– laine (434g) = 119$ soit 98€.
– patron : 6.50 € – offert pour le test.
Bref un joli cadeau de moi à moi ! J’espère pouvoir le garder quelques années !

C’est modifié ?

Du tout, j’ai juste rajouté quelques rangs de plus de jersey sur les manches pour bien l’adapter à ma longueur de bras et j’ai dû faire un bon centimètre de plus de côtes aux poignets et au bas du pull. Rien de vraiment différent !

C’est bien ?

J’ai pris plaisir à tricoter ce pull et à faire mon premier test pour Atelier Emile. L’accompagnement est top et en cas de questions, on ne reste pas longtemps à attendre !
Ça sera un plaisir de me porter à nouveau volontaire !

La couleur est vraiment sympa et facile à porter pour une brune !
Bon en revanche le port d’un top en dessous est obligé sinon ça fait froid dans les trou-trous !

Vous en pensez quoi ?

4 réflexions sur “Pull baies roses

Répondre à 3kleinegrenouilles Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s