Camassia Socks – Malorae Design

C’est quoi ? C’est compliqué ?

C’est enfin le jour de sortie de ces jolies chaussettes, que j’ai eu le plaisir de tester pour Coraline, il y a quelques mois.
Des chaussettes qui sont normalement bicolores (si si) et qui permettent d’utiliser un reste d’environ 20/30 g de laine finguering socks.

C’est pour moi, le parfait patron pour se lancer dans un patron de chaussettes.  On les commence par la pointe avec des augmentations de chaque côté. Puis, le pied est uniquement en jersey.
On vient ensuite reprendre sa couleur contrastante pour faire le talon en rangs raccourcis et, une fois la reprise du tricot en rond, on attaque rapidement les jolies bandes contrastantes qui sont un mélange de jersey, jersey envers et un peu de dentelle (les petits trous que l’on peut apercevoir sur certaines photos).
Pour le haut de la chaussette, on termine avec des petit picots qui se font très simplement à base de jetés.

Le patron est disponible en anglais et en français dans les tailles 60, 64 et 68 mailles.

Il faut quoi ? C’est quoi la laine ? C’est cher ?

De la laine à chaussette finguering, des aiguilles 2.25 et un anneau marqueur …. Et un peu de temps !

Pour la laine, j’ai voulu valoriser mes restes de laines de chez Treliz coloris Mandala. C’est vraiment un écheveau que j’ai adoré et qui m’a déjà servi dans deux autres paires de chaussettes. Les couleurs sont vibrantes et ne passent pas malgré les lavages.
J’ai terminé la totalité de mon écheveau soit 16 g et environ 4.8€.

Pour la seconde couleur contrastante (bleu ? verte ?), il s’agit la qualité Perennial de chez Kelbourne Woolens. C’est une marque qui teint en Pennsylvanie (USA). Sur leur site, vous pouvez également y trouver de nombreux patrons de tricot. Beaucoup de leur laine sont certifiées GOTS (peu commun aux USA !).
J’aime beaucoup cette couleur et la douceur, mais moins la composition qui comprend 25% de suri Alpaga. Je ne suis pas du tout une afficionada des laines poilues.
J’ai utilisé entièrement un mini de 10 g soit 2.6$ (2.20€).
Et enfin, le noir c’est de la Cloudporn fibers que j’ai déjà beaucoup utilisé en couleur contrastante sur d’autres chaussettes. Une qualité douce et durable pour un prix vraiment dérisoire !
Ici, les 33g me reviennent à 2.60 $ (2.20€).

Bref de jolies chaussettes peu consommatrices de laine et finalement m’ayant couté moins de 10€.
Le patron est quant à lui vendu à 3.35 €.

C’est modifié ?

Un peu.
Je les voulais moins hautes que ce que le patron prévoyait pour les faire glisser sur mes chevilles comme le montre la photo. Je prévois de les porter par-dessus un collant avec un short pour faire un style très décontracté et apporter un peu de couleur à l’hiver !
Pour ce faire, j’ai réduit de plus de la moitié le nombre de rangs en jersey après le talon et avant le rabat.
Certaines testeuses n’ont tricoté que deux bandes de dentelles. Bref un patron facile à adapter !

C’est bien ?

J’ai mis moins d’une semaine à les faire, c’est dire que le patron m’a plu !
Et j’adore le travail de Coraline : clair, efficace et toujours un petit truc en plus !

Vous en pensez quoi ?


2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s