Autour de la Nouvelle-Orléans – coté Plantations /2 jours

Et voilà le dernier article de notre voyage. J’espère que la balade vous aura donné envie de découvrir ce coin par vous-même.

Mais avant de vous donner plus de détails, je vous donne quelques informations pratiques :
– décalage de moins 7 heures avec la France,
– les horaires de soleil ne sont pas les mêmes : mi-avril il fait nuit à 19h30 et le soleil se lève à 6h30
– attention de bien choisir votre période de visite. La chaleur n’est pas le seul indicateur, il faut regarder aussi le taux d’humidité qui est très haut et rend l’atmosphère moite. Mi-avril, nous avons eu entre +13° et + 31°C et 40 à 80% d’humidité. Au-dessus de 70% ça commence à être dur à tolérer !
– attention également aux moustiques qui commencent déjà à se montrer et à être voraces !

Il existe de nombreuses plantations à visiter tout autour de la Nouvelle-Orléans. Certaines sont fameuses pour leur jardin ou leur engagement pour parler de l’esclavagisme.
A vous de faire votre choix.
J’aurais tendance à vous conseiller de n’en voir qu’une ou deux pour ne pas saturer et de s’arrêter voir les autres depuis le bord de la route.


Houmas Plantation and Gardens

Nous avions déjà visité une plantation avec mini traitant de l’esclavagisme et ayant un jardin incroyable. La partie sur l’esclavage l’avait totalement dérouté et il voulait visiter une plantation en parlant moins.
Bingo ici !
Plusieurs solutions s’offrent à vous pour la découvrir. Nous avons profité d’une offre pour visiter l’ensemble de la plantation à moindre coût.
Très clairement la visite de la maison est géniale. Notre guide nous donne du détail sur les habitudes de vie, de jeux, …
Les jardins sont complètement dingues et des paons et poulets s’y promènent en liberté.
Le musée du « Great river road » nous a paru peu intéressant. On y découvre juste l’incroyable densité des plantations sur le bord du Mississipi avec à chaque fois une maison de maître en bord de la rivière et les champs de canne à sucre à l’arrière.
On peut rester dormir sur place mais à savoir que le train passe littéralement au bout de la plantation, soit à 100 m des logements.

Oak alley

Celle-ci je voulais tellement y aller : c’est le décor du début du film « Entretien avec un vampire » et ayant adoré le film et le livre je me faisais une joie de voir ces chênes majestueux devant cette demeure.
Et franchement c’est beau : à la fois romantique et presque un peu inquiétant de voir ces géants se dresser ainsi devant nous.
Idem, on peut aussi y rester dormir et découvrir les jardins tous vides le soir : un énorme plaisir ! Dans ce cas-là, la visite des jardins est incluse.
Les cottages sont (trop) grands et bien aménagés et surtout isolés de la route.
Nous avons pu visiter aussi la partie reconstituée des habitations des esclaves donnant des informations sur leurs conditions de vie : alimentation, taches, médecine… Bref brrr .
Le seul bémol : les cabine refaites font trop propres et belles mais l’exposition est bien réalisée.


Et voilà la fin de notre voyage !
J’espère que cela vous aura plu ! N’hésitez pas à me le dire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s