Philadelphie en 4 jours – guide de visite

4 jours pour découvrir Philadelphie

C’est la 6ème plus grosse ville des USA et elle ne se situe qu’à tout juste 100 miles de New York City.
Mais il nous aura fallu 3 ans pour y aller et venir la découvrir, et moins de 2h pour l’adorer !
On vous embarque avec nous !

On se déplace comment ?

Nous avons opté pour le train depuis New York City car c’est rapide (1h30), économique (40$ A/R) et surtout on évite de payer un parking après. Même s’ils sont moins chers qu’à NYC, les prix sont assez hallucinants. On n’a pas regretté notre choix. De plus le centre-ville se parcourt aisément à pied.

Coté météo

Un peu moins chaud et un peu moins humide que NYC mais globalement très similaire. J’aurais donc tendance à vous décourager d’y aller en plein été et en hiver !

C’est parti pour les visites !

Les visites

Mural mile

Clairement une jolie mise en bouche pour découvrir le centre de cette ville grâce à tous ces graffitis. Plusieurs choix s’offrent à vous : la version guidée ou autoguidée. Nous avons opté pour cette version. Le site offre à ce jour deux balades d’environ 1 mile au nord et au sud de la ville. Attention certains graffitis se trouvent en intérieur ou demande de bien lever la tête !

Mural mile

Reading terminal market

Un vieux marché couvert datant de 1893 le tout en plein centre de la ville. C’est très pratique pour aller y faire les courses si votre logement dispose d’une cuisine, ou juste pour aller déguster votre déjeuner. Sur certains stands, vous verrez les artisans réaliser leur pâtisserie. C’est le cas par exemple de Beiler’s doughnuts.

Italian Market

Oui j’ai une passion pour les marchés et comme ils sont rares aux USA, j’en ai bien profité !
Celui-ci est plus à la française avec ses étals en extérieur. Les prix sont très intéressants et beaucoup de produits sont locaux.
C’est aussi le quartier italien donc à vous les cannoli, jambon cru, pâtes fraîches et autres plaisirs. Si on pousse un peu vers le sud, vous pouvez y trouver des élevages de poulets. Odeur garantie.

Indépendance Hall

Un gros morceau de l’histoire américaine s’est déroulé ici : c’est là que la déclaration d’indépendance (1776) et la constitution américaine (1787) ont été adoptés.
Une visite commentée par un ranger vous donnera plus de détails. Anglais indispensable et surtout prenez vos tickets en avance !

Congress Hall

Congress Hall

Un autre bâtiment majeur dans l’histoire américaine puisque c’est l’endroit ou pendant 10 ans le congrès s’est réuni. Philadelphie fut la seconde capitale du pays. New York City aura été la première durant une petite année.
Idem la visite est commentée par un ranger. Anglais indispensable.

Liberty Bell Center

C’est assez incroyable le nombre de personnes qui font la queue pour venir la voir. En tant que française, je n’en avais jamais entendu parler avant une exposition à l’école franco-américaine du mini ! Elle serait la cloche qui a sonné la déclaration d’indépendance le 4 juillet 1776. Mais comme elle est arrivée fêlée et malgré des réparations, elle ne peut plus être utilisée.
Bref cette cloche est le symbole de la construction de ce pays.

Liberty bell

President’s House

Une structure à ciel ouvert et des fouilles que l’on peut regarder sous nos pieds afin de voir et d’en apprendre plus sur la maison des présidents George Washington et John Adams.

President's House

Musée de la Révolution américaine

Un musée intéressant si vous voulez en apprendre plus sur la révolution et l’indépendance américaine. L’exposition alterne entre des écrits, des films, des costumes…
Un plan est disponible en français à l’entrée mais il ne comporte que très peu de détails. L’anglais vous sera indispensable pour comprendre et apprécier la visite.

Musée national de l’histoire des Juifs américains

Le musée retrace l’arrivée des premiers juifs aux Etats-Unis en 1654 et le développement de la communauté à travers le temps. On y découvre les prises de position des Juifs durant la guerre de sécession, les hôtels et autres lieux qui les bannissent jusqu’au moment de la constitution, leur implication dans le cinéma…
Un sublime musée qui mêle à nouveau divers supports pour nous garder intéressés et qui propose de nombreux déguisements pour intéresser un peu plus les enfants.
Le musée est gratuit et fonctionne via des donations.

Elfreth’s Alley

La plus ancienne rue résidentielle des USA.
Alors oui c’est super cute mais ça fait presque un peu faux. On trouve d’autre jolies petites allées dans le quartier de South Stret qui sont moins fréquentées et surement moins vieilles mais plus authentiques car habitées. Bref à vous de vous faire votre avis.

Petite allée

Penn’s Landing

Ahhhh quand le New Jersey nous manque… Et bien on peut l’admirer depuis les quais voir traverser le Benjamin Franklin Bridge si besoin.
Ou sinon juste boire un verre au fond de Cherry street Pier.

Independence Seaport Museum

Encore un musée où l’anglais sera assez indispensable pour en profiter pleinement.
A l’intérieur du musée, vous trouverez pleins de tableaux animés rendant la visite très intéressante et du détail sur les guerres, la traite des noirs,…
Mais, ce qui nous a le plus plu c’est la visite guidée du sous-marin Becuna. Une heure où on vous détaille les conditions de vie et le fonctionnement de ce sous-marin. Une chose est certaine : on est heureux de ressortir voir le soleil !

Barnes Fondation

Une exposition de peintures des plus surprenantes : de nombreux Matisse, Picasso, Renoir, …. Le tout avec 0 légende. Vous devez scanner les œuvres avec votre téléphone pour en savoir plus. C’est un médecin qui est à l’origine de cette gigantesque collection et qui en a lui-même imaginé la scénographie.
On y trouve aussi quelques peintures du moyen âge et des masques Africains.
Un bel endroit si on aime les impressionnistes et la période juste après.

Eastern State Penitenciary

Cette prison a été ouverte de 1829 à 1971. Au départ les prisonniers étaient en total isolement. Cela a pu se faire grâce à la construction en étoile des unités et au fait qu’il n’y avait pas une seule grande cour mais plusieurs petites. En revanche ce traitement a pu causer des problèmes mentaux pour les prisonniers à leur sortie.
La visite se fait via un audioguide. On peut avoir une version française via un QR code.
A vous de voir les sujets qui vous intéressent le plus.
Al Capone est également passé par cette prison. Sa cellule, aménagée, est the place to see. Il se peut qu’il y ait un peu de queue !
La prison organise souvent des évènements pour dynamiser les visites. Au moment d’Halloween, des décors et lumières creepy y sont ajoutés par exemple. Nous, nous avons pu tester le beer garden dans la cour de la prison. Une expérience qui sort de l’ordinaire au moins !

Et voilà la fin de nos visites. Il reste bien entendu des dizaines de choses à découvrir comme le Musée Rodin ou encore le musée d’art avec les fameuses marches que Rocky monte ou juste déguster un Philly cheese Steak. Attention on est plus que calé après !
Cela vous donne envie de venir découvrir cette ville ?
A bientôt !

Philly

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s