Châle Ursa Major – Echeveau Solidaire

C’est quoi ? C’est quoi la laine ?

Un joli châle toux doux et surtout très moelleux qui sera parfait pour le début de l’automne !
Il est très couvrant et grand et pourtant, il ne consomme que très peu de laine : un seul écheveau complet de laine « bouclette » provenant de l’écheveau solidaire (100 g/ 800m) et pour les pompons, environ 35g de laine en qualité DK (200g/ 100m).

Il faut quoi ? C’est cher ?

J’avais acheté ce kit lors d’une vente de pochette surprise de l’Echeveau Solidaire. Les ventes permettant à chaque fois de financer la recherche contre la dysplasie fibreuse et une autre association que soutient et met en valeur Aurélie qui est derrière toute cette organisation.
Actuellement, elle a lancé un appel de fonds ici et jusqu’à fin septembre avec des contreparties dès 15 € et une jolie pochette tricot surprise dès 45€.

Selon mes mails, la pochette date de juin 2020 et m’avait couté 46€ avec les deux écheveaux, le patron et une jolie pochette. Bref des prix qui sont finalement toujours assez fixes et à notre avantage !

En « petit » matériel, il vous faudra des aiguilles 5 mm et 5.5mm uniquement pour le montage plus souple des mailles. Pas besoin de marqueurs ou autre !

C’est compliqué ?

Aie, difficile d’avoir un avis 100% tranché.
Le patron est vraiment très simple : des mailles envers en aller-retour, un jeté de temps à autre, quelques augmentations et au début des rangs raccourcis.
Bref une base parfaite pour un débutant.
Mais, le fil bouclette vient compliquer le tricot (à mon avis). Le fil est fin et tenu en double mais les petites boucles ne permettent pas de voir si on perd ou non une maille.
Pour les pompons, la méthode de fabrication est expliquée avec des images également. C’est simple à faire et on prend vite le geste !

C’est modifié ?

Absolument pas !

C’est bien ?

J’ai adoré ce tricot parfait pour les vacances, car à part juste savoir à quel rang on en est (pour les jetés où l’on viendra fixer les pompons), on ne compte rien du tout ! Après et j’en ai déjà parlé à Aurélie, cette qualité de fil qui a des poils et des boucles (j’inclus le mohair également), n’est pas mon plus grand bonheur en tricot. Je trouve que ça accroche plus les aiguilles et ralenti mon geste.

En revanche au porté c’est juste INCROYABLE. C’est doux, c’est chaud et léger.
Bref ce châle sera un vrai plaisir au quotidien.

 Vous en pensez quoi ?



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s